top of page
  • Photo du rédacteurOdelpa

ODELPA : une organisation qui prône le respect des droits humains dans tout l’acception du terme

Située à Delmas 54 au numéro 16, l'organisation de développement et de lutte contre la pauvreté ODELPA est une jeune structure de 15 ans d’existence. Constatant la pauvreté existant dans le pays, le manque d’éducation pour les enfants, le non- respect des droits humains et l'augmentation de la violence faite aux jeunes filles et aux femmes, le manque de Soin de santé et de qualité dans les sites, un groupe d’amis a pris l'initiative de créer cette organisation en 2007 dans l’objectif d’apporter une réponse d’emblée à tous ces maux.


« Avec les amis nous avons pensé qu’il était bon d’avoir une organisation qui sera tant à l’écoute des personnes mais aussi pour servir les autres », a relaté la présidente de l’ODELPA, Madame Ficeline Rateau.


Luttant pour le respect des droits de la personne humaine et croyant à une égalité pour tous et chacun sans distinction, de par sa mission, l'organisation de développement et de lutte contre la pauvreté se fait toujours un plaisir de collaborer avec tous les secteurs sans exception (Jeunes, Femmes, PVVIH, Population Clés, LGBTQI+, entres autres.)

Organisation locale, ODELPA est membre fondateur de l’observatoire des services VIH (OCSEVIH) et aussi une des organisations aux cotés de ACESH qui plaide pour la création d’un outil capable de recueillir des données et de veiller sur les différents services offerts dans les sites sanitaires et par la suite d'effectuer des démarches pouvant mener à un changement au sein desdits sites afin de mieux servir les PVVIH et les Populations Clés tout en respectant leurs droits.


« ODELPA apporte un support administratif à l’OCSEVIH aux côtés de Housing Works et du Comité de Direction. ODELPA coordonne aussi les activités de plaidoyer qui sont menés par les 11 organisations membres du Forum de la Société Civile », a confié le numéro 1 de l’association. Par ailleurs, Mme Rateau souligne que « ODELPA souhaite voir OCSEVIH grandir de jour en jour dans la défense des droits des PVVIH et des Populations Clés. »

Avec ses 15 bougies, malgré les crises socio-politiques qui règnent dans le pays depuis des années, le manque de matériels, de ressources financières et logistiques, Odelpa a réalisé une batterie de projets. Citons en autres, la Sensibilisation sur VIH/sida, sur la discrimination, la stigmatisation, sur la violence, sur les Droits Humains ; le renforcement de Capacité des organisations membres du Forum de la Société Civile et de l’Observatoire ; la production d’émissions éducatives sur les VIH et les Droits Humains ; la rédaction et la publication de Newsletter sur le VIH, et les Droits Humains ; des Plaidoyers à travers l’Observatoire ; la construction d’Etablissement scolaire ; support financier aux élèves dans les quartiers défavorisés ; formation des jeunes filles de 10 à 24 dans le programme de DREAMS. Cependant, même avec un bilan aussi étoffé, d’autres projets sont en cours comme la poursuite des séances de formation et d’infirmation avec les leaders communautaires, religieux, PVVIH, Jeunes, Femmes et Populations Clés ; la recherche des fonds pour réaliser le projet relatif à la ferme agropastoral sur les 50 hectares de terre représentant un actif pour ODELPA ; perpétuer avec la coordination des activités de l’Observatoire.


« Depuis la création d’ODELPA, le Conseil de Direction et le staff exécutif sont fiers et heureux de dire que le bilan est positif. Mais nous n’allons pas nous assoir sur nos lauriers car l’institution dans la cadre de sa mission et plan d’action a beaucoup d’autres activités à accomplir et a besoin aussi de continuer à s’améliorer pour atteindre des autres objectifs », s’est réjouie la Présidente.




Esperancia Jean Noel

esperanciajeannoel@gmail.coms

0 commentaire

Comments


bottom of page