top of page
  • Photo du rédacteurOdelpa

L'OCSEVIH : des leaders départementaux lient connaissance avec l'Observatoire


L'initiative baptisée Observatoire Communautaire sur des services VIH (OCSEVIH) a été présentée à des dizaines de responsables départementaux et des membres de la société civile lors d'une séance de plaidoyer organisée le 11 novembre 2022 à l'hôtel Kinam, à Pétion-Ville. Une démarche qui participe de la dynamique de sensibilisation et d'information des personnels soignants et des leaders communautaires autour de la nécessité d'offrir de meilleurs services dans les centres de santé.


" Le Community Led monitoring (CLM) se donne pour mission de collecter des données en les traduisant en rapport basé sur les établissements ", souligne Johnny Clergé, secrétaire général de l'Organisation Arc-en-ciel d'Haïti (ORAH) et vice- président du comité de plaidoyer. À la suite de ces collectes, des réunions de solutions sont programmées avec les responsables des sites dans l'objectif de faire des plaidoyers pour le changement.


A en croire M. Clergé, par principe, le CLM est indépendant, " c'est-à-dire, il doit être mené par des organisations communautaires locales, indépendantes et exécuté indépendamment des systèmes gouvernementaux, de PEPFAR, et des partenaires de PEPFAR ". La propriété des données, y compris les décisions concernant le moment et la manière de partager les données, appartient exclusivement à la communauté, précise-t-il. " Il est orienté vers l'action, il met l'accent sur la génération de volonté politique et de responsabilité ".


Le cycle complet du CLM doit inclure le développement de solutions aux problèmes et le plaidoyer (au niveau des établissements, du gouvernement et de l'international) pour que les problèmes soient résolus, ajoute-t-il. " Routine régulière, il doit renforcer la capacité des organisations de mise en œuvre à mener la collecte de données et le plaidoyer ", conclut le leader d'ORAH.

Selon Sœurette Policar Montjoie, directrice exécutive de l'organisation de développement et de lutte contre la pauvreté (ODELPA) et représentante du secteur ONG local au Comité de coordination multisectoriel (CCM-Haïti) : " Pour réaliser ses enquêtes, l'Observatoire utilise quatre types de formulaire : un formulaire d'enquête pour les patients, un formulaire d'enquête pour les responsables des sites, un formulaire d'enquête pour les infirmières et un formulaire d'observation ", explique-t-elle.


En utilisant des formulaires différents pour chaque catégorie, l'OSCEVIH vise à obtenir des données de meilleure qualité, estime Mme Montjoie. " Il se peut qu'un patient ait peur de s'exprimer, d'étaler des griefs en présence d'un personnel soignant. Lui parler en privé c'est lui permettre de s'exprimer librement ".


Pour Mme Montjoie qui fait également office de coordonnatrice de l'OCSEVIH, " les résultats des différents travaux prouvent clairement qu'à travers les sites il y a des problèmes presqu'à tous les niveaux : non-respect des règles d'hygiène, pas d'infrastructures entre autres ".


Pour permettre au public d'avoir une idée de la situation, des images montrant l'état délabrant de certains centres de santé et le changement opéré après des séances de plaidoyer ont été projetées en présence des leaders départementaux. Une démonstration qui a laissé l'assistance sans voix. On pouvait lire sur le visage de certains participants de la colère, un sentiment de dégoût et sur d'autres la satisfaction.

Esperancia Jean Noel

0 commentaire

Comments


bottom of page