top of page
  • Photo du rédacteurOdelpa

L'efficacité des TIC dans la lutte contre les violences basées sur le genre à Cité-Soleil



L'usage des technologies de l'information et de la communication (TIC) à travers le monde est aujourd'hui incontournable. L'utilité, la nouveauté et la simplification que cet outil numérique apporte dans plusieurs domaines de la vie quotidienne relève de la magie d'un instrument rénovateur voire révolutionnaire. Selon le secrétaire général du Réseau Haïtien des journalistes de la santé (RHJS), Gladimy Ibraïme : " Les utilisateurs se servent des TIC pour communiquer.  Avec le digital, ils accèdent en un clic aux sources d'information multiples : texte, son, image, vidéo, interface graphique, pour ne citer que ces aspects du multimédia. Doté de ces atouts, une institution peut soulever le monde avec le levier des TIC, véritables outils de sensibilisation et de formation de masse pouvant être efficaces dans la lutte contre les VBG à Cité-Soleil. "

 

Avec l'utilisation effrénée des téléphones Android, une belle opportunité s'offre aux acteurs humanitaires et organisations locales.  Ils pourront avoir recours à cet outil pour atteindre les publics cibles. Ce n'est pas Ibraïme qui dira le contraire.  " Aujourd'hui, les réseaux sociaux sont très prisés. En ce sens, il est de bon ton de les utiliser pour diffuser des messages de sensibilisation et de prévention contre les VBG, sur différents formats (texte, affiche, audiovisuel). D'autant plus, les réseaux sociaux donnent la possibilité de faire un ciblage intéressant "

 

Pour avoir animé les ateliers de l'Organisation de lutte et de développement contre la pauvreté (ODELPA) autour de la violence basée sur le genre, Ibraïme  soutient que : " les TIC peuvent aussi aider à mettre en lumière les actions et initiatives positives qui vont dans le sens de la lutte anti-VBG. En ce sens, on peut encourager et montrer la voie à Cité-Soleil. Et pourquoi pas répliquer et adapter des stratégies qui ont déjà conduit aux histoires à succès ".

Pour un usage responsable des TICs

 

Ibraïme a profité de cette tribune pour tirer la sonnette d'alarme sur le mauvais usage des TIC. Aussi a-t-il exhorté les utilisateurs à ne pas mésuser de cette grande source d'information d'où l'on tire le pouvoir avec son côté lumineux et son contraire. " Par rapport à l'utilisation des TIC, le maître-mot est la responsabilité. En ce sens, j'encourage nos jeunes à cultiver une certaine éthique pour mieux jouir des avantages de cet outil qui se révèle une arme à double tranchant. "

 

L'efficacité des TIC n'est plus à démontrer. " On peut utiliser cet instrument pour créer des activités génératrices de revenus. Par exemple : avoir une plateforme populaire peut rapporter de l'argent. Ce n'est un secret pour personne. De même que les TIC peuvent participer puissamment dans la lutte contre les violences basées sur le genre à Cité Soleil comme ailleurs. Et c'est pour cela que j'encourage l'ODELPA et ses partenaires à répliquer ses initiatives qui marchent sur le terrain. "

 

Marie Juliane David                                                                              


0 commentaire

Comments


bottom of page