top of page
  • Photo du rédacteurOdelpa

ASDE/KONESANS FANMI, une organisation locale fortement engagée dans la riposte au VIH/SIDA en Haïti


Depuis vingt (20) ans, l'Alliance pour la Survie et le Développement de l'Enfant (ASDE) / Konesans Fanmi se Lespwa Timoun, mieux connu sous le nom de " Konesans Fanmi ", s'engage dans la lutte pour l'éradication du VIH/SIDA en Haïti à côté de ses objectifs premiers qui sont : assurer l'éducation des parents avec une mobilisation sociale pour la survie et le développement de l'enfant haïtien ; fournir un appui aux institutions de santé pour des interventions structurées tant au niveau institutionnel que communautaire.


Organisation locale, ADSE/Konesans Fanmi est membre fondateur de l'Observatoire des services VIH en Haïti (OCSEVIH). D'ailleurs, " elle a été l'une des quatre organisations choisies par l'Assemblée du Forum pour représenter la société civile au COP 20, organisé par le PEPFAR, à Johannesburg en Afrique du Sud, en vue de plaider pour le financement de l'Observatoire et le développement des activités de services dirigés par la Communauté dans les programmes et interventions de VIH ", rapporte la directrice exécutive, Marie Antoinette Toureau.


Aujourd'hui, en termes d'années d'existence, ADSE/Konesans Fanmi est considérée comme la " doyenne des institutions de santé membres de l'OCSEVIH ".


Une organisation reconnue d'utilité publique par l'État haïtien


Du haut de ses trente-trois (33) ans, ADSE/Konesans Fanmi a mené à bien et exécuté plusieurs projets d'envergure nationale, départementale et communale afin de répondre aux besoins des populations vulnérables, notamment les enfants, les femmes, les jeunes, les hommes, les populations-clés, communautés affectées et infectés par le VIH/Sida.


Parmi ces projets, citons, entre autres, " Éducation et mobilisation sociale en Survie et Développement de l'enfant ",dont le succès lui a valu une reconnaissance d'utilité publique de l'État Haïtien en 1995 ; le projet de constitution de cellules d'animation communautaire (CAC) issues des membres des organisations communautaires de base (OCB) de concert avec les Agents de santé communautaire polyvalents (ASCP) pour la mise en place des communautés de services de santé materno-infantile et la pénétration des zones non-accessibles au personnel de santé. Pour ce dernier, le Ministère de la santé Publique et de la Population (MSPP) lui a attribué un certificat d'honneur et Mérite, à en croire Mme Toureau, Directrice de cette structure.


Ajoutée à ceux-là, la prestation de services de Santé de la reproduction incluant le dépistage du VIH en stratégies avancées, instaurée en 2003 par Konesans Fanmi avec le support des infrastructures de la caravane d'éducation et de services de santé (CARES), a permis, selon Mme Toureau, à des milliers de personnes, à travers huit (8) départements géographiques du pays, d'être mieux informées sur l'infection et de connaître leur statut sérologique au VIH. Ce projet, relate-t-elle, a été désignée par la Fondation Sogebank comme étant un succès story du FONDS Mondial en Haïti.


Par ailleurs, souligne Mme Toureau, " l'intégration de la prévention du VIH dans les projets de construction routière du Ministère des travaux publics, transports et communication dans le cadre de l'approche Multisectorielle du plan stratégique de lutte contre le Sida a été une innovation très appréciée ". Ainsi, poursuit-elle, " les retombées tant pour les institutions de santé que les communautés de femmes des chantiers de construction en termes de prévention du VIH ont été particulièrement satisfaisantes ".


Ces projets, reconnait la directrice exécutive, ont pu être réalisés grâce à l'apport de nos partenaires techniques et financiers dont l'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS/OMS), le Programme commun des Nations-Unies sur le VIH (ONUSIDA), l'Agence canadienne de développement international (ACDI), le Bureau international du travail (BIT), Futurs Group International/USAID, CEDAC, Policy Project/USAID, l'Union Européenne, le Plan International, Fonds Mondial de lutte contre le sida, le Ministère des Travaux Publics, Transports et communications - Banque interaméricaine de développement (MTPTC-BID), le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP), le Ministère de la jeunesse, des Sports et de l'action civique (MJSAC), CDC. PEPFAR-Columbia University.


Autres domaines d'intervention


ADSE/Konesans Fanmi contribue également à la promotion de l'emploi pour des jeunes diplômés de l'Université d'État d'Haïti. Les établissements concernés par ces interventions, selon les dires de Mme Toureau, sont l'Institut National de Gestion et de Hautes Études Internationales, la Faculté de Droit et des Sciences Économiques et la Faculté des sciences humaines, la Faculté d'Ethnologie. " Ces jeunes sont, d'abord, encadrés par des experts travaillant pour Konesans Fanmi et après un stage, ils peuvent être retenus pour un emploi ", indique Mme Toureau.


Créée en février 1988, l'Alliance pour la Survie et le Développement de l'Enfant (ASDE) / Konesans Fanmi se Lespwa Timoun est le résultat d'un plaidoyer initié par le Fonds des nations unies pour l'enfance (UNICEF), le Ministère de la Santé publique et de la population (MSPP) et le Ministère de l'Éducation Nationale et de la formation professionnelle (MENFP). Depuis tantôt six (6) ans, elle intervient dans cinq (5) départements du pays: l'Ouest, le Centre, le Nord, l'Artibonite, le Nord-Est. Son bureau central se trouve au #1, rue Magua 2, Delmas 31, Delmas, Haïti.


Marie Juliane David

mj.david@rhjs.ht

0 commentaire

Comentarios


bottom of page