top of page
  • Photo du rédacteurOdelpa

AOPS : un pionnier dans la mobilisation communautaire pour la résolution de problèmes de santé


Fondé en avril 1982, dans le cadre du partenariat secteur public/secteur mixte et privé, l'Association des œuvres privées de santé (AOPS) est l'un des pionniers de la stratégie de mobilisation de la communauté pour la résolution des problèmes de santé en Haïti. Une approche qui, selon le directeur général de l'AOPS, Dr Philippe Hirsch, a permis une amélioration considérable de l'accès des populations rurales et des bidonvilles aux services de santé.


Quarante (40) ans plus tard, l'AOPS reste debout et s'active encore dans la mobilisation communautaire continuant de faire peau neuve dans le secteur de santé en Haïti. " Malgré les difficultés que nous rencontrons actuellement (pas d'appel à projets depuis près de cinq ans à six ans ; auquel viennent s'ajouter les troubles socio-politiques et économiques du pays), l'AOPS continue de travailler pour l'amélioration de l'accès de la population haïtienne aux services de santé de qualité ", assure Dr Hirsch.


Par ailleurs, Dr Hirsch souligne : " plusieurs milliers d'enfants, de femmes et d'hommes, à travers le pays, ont déjà bénéficié des activités réalisées à travers les différents projets mis en œuvre par AOPS avec le financement des bailleurs de fonds internationaux ". Ces projets concernent notamment la santé de la mère et de l'enfant.


Lutte contre la propagation des infections sexuellement transmissibles


À la fois membre du Forum de la société civile et de l'Observatoire des services VIH en Haïti (OCSEVIH), l'AOPS s'implique également dans la lutte contre la propagation des Infections sexuellement transmissibles (IST) et pour l'éradication du VIH/Sida en Haïti. " À travers divers projets comme : Formation des policiers nationaux en PF*/MST/SIDA (1998-1999), Formation des formateurs des agents de santé (2000), PVVIH* (2007-2008) ; nous formons, informons et sensibilisons directement ou indirectement la population sur des comportements à adopter pour se protéger des IST", fait savoir Dr Hirsch. " Nous formons aussi des pairs éducateurs. Actuellement, l'institution compte une vingtaine de pairs éducateurs qui vont dans des quartiers de Port-au-Prince et parfois à la Croix-des-Bouquets pour informer et sensibiliser la population ", ajoute-t-il.


Organisation à but non lucratif, autonome et autosuffisante créée sur l'instigation du Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) avec le support de l'USAID, AOPS regroupe actuellement une centaine d'institutions du secteur mixte et privé philanthropique de santé réparties à travers les dix départements du pays. À en croire son directeur général, l'institution est engagée dans la défense des intérêts et le renforcement institutionnel de ses membres.


L'organisation sise au 41, rue Borno, Bois Moquette, à Pétion-Ville compte l'USAID, le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP), l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS/OMS), le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), les Sciences de gestion pour la santé (MSH), la Fondation Sogebank, le Ministère de la Santé publique et de la population (MSPP) parmi ses partenaires financiers et techniques.

Marie Juliane David

mj.david@rhjs.ht


PF * : Planification familiale

PVVIH * : Personnes vivant avec le VIH

0 commentaire

Comments


bottom of page